X

Dernières Infos

Yémen: les houthis disent avoir tué l'"assassin" du frère de leur chef

AFP
11/09/2019

Les rebelles yéménites ont affirmé mercredi avoir tué le meurtrier du frère de leur chef, Abdel Malek al-Houthi, un "assassinat" commandité par l'Arabie saoudite selon eux.

Le 9 août, les rebelles houthis avaient affirmé sur leur chaîne de télévision Al-Massirah qu'Ibrahim Badreddine Amir al-Din al-Houthi, frère de leur chef, avait été "assassiné par les mains de traîtres" travaillant pour le compte de la coalition sous commandement saoudien.

Mercredi, ils ont annoncé dans un communiqué avoir tué un homme désigné sous le nom de Mohammad Ali Qaïd Dawi lors d'une "opération réussie des (services de) renseignement" dans la ville de Marib, au coeur d'une zone sous contrôle de la coalition et située à l'est de Sanaa, capitale tenue par les rebelles.

L'enquête menée par les houthis a prouvé que M. Dawi, 54 ans, avait des liens avec "l'ennemi saoudien", ont-ils affirmé.

La coalition menée par l'Arabie saoudite intervient au Yémen depuis 2015 pour soutenir les forces progouvernementales contre les rebelles qui se sont emparés de vastes zones de l'ouest et du nord du Yémen dont Sanaa.

Depuis 2014, le conflit a fait des dizaines de milliers de morts dont de nombreux civils, d'après des ONG. Il a plongé ce pays --le plus pauvre de la péninsule arabique-- dans la pire crise humanitaire au monde, selon l'ONU.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants