Dernières Infos

Irak: deux combattants tués dans une attaque de drones


Photo d'illustration AFP

Deux combattants du Hachd al-Chaabi ont été tués dimanche par des drones non-identifiés dans l'ouest de l'Irak, près de la frontière avec la Syrie, a indiqué cette force paramilitaire irakienne constituée essentiellement de groupes armés favorables à l'Iran. Le Hachd n'a pas dit qui était responsable de cette attaque, qui n'a pas été revendiquée.

L'attaque est survenue un mois après une série d'explosions sur des bases du Hachd, imputées aux Etats-Unis par un de ses responsables, qui a été ensuite désavoué par son chef.

"Deux drones non-identifiés ont visé une position d'une brigade du Hachd al-Chaabi dans la province d'Al-Anbar, à 15 km de la frontière syrienne", a indiqué la force dans un communiqué. Deux combattants ont été tués et un troisième blessé. Deux véhicules ont pris feu.

L'un des deux morts, Abou Ali al-Dabi, "a combattu en Syrie et avait auparavant été détenu par les Américains", a indiqué à l'AFP une source des Kataëb Hezbollah, un des groupes armés du Hachd.

Le Hachd al-Chaabi a aidé les forces gouvernementales irakiennes à vaincre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) en 2017.

L'alliance est opposée à la présence des forces américaines, déployées en Irak dans le cadre de la coalition internationale sous commandement américain qui a soutenu l'Irak dans sa lutte contre l'EI.

Le Pentagone a nié toute implication dans les explosions survenues en juillet dans des bases du Hachd al-Chaabi.


Deux combattants du Hachd al-Chaabi ont été tués dimanche par des drones non-identifiés dans l'ouest de l'Irak, près de la frontière avec la Syrie, a indiqué cette force paramilitaire irakienne constituée essentiellement de groupes armés favorables à l'Iran. Le Hachd n'a pas dit qui était responsable de cette attaque, qui n'a pas été revendiquée.

L'attaque est survenue un...