X

Dernières Infos

Irak: deux combattants tués dans une attaque de drones


AFP
25/08/2019

Deux combattants du Hachd al-Chaabi ont été tués dimanche par des drones non-identifiés dans l'ouest de l'Irak, près de la frontière avec la Syrie, a indiqué cette force paramilitaire irakienne constituée essentiellement de groupes armés favorables à l'Iran. Le Hachd n'a pas dit qui était responsable de cette attaque, qui n'a pas été revendiquée.

L'attaque est survenue un mois après une série d'explosions sur des bases du Hachd, imputées aux Etats-Unis par un de ses responsables, qui a été ensuite désavoué par son chef.

"Deux drones non-identifiés ont visé une position d'une brigade du Hachd al-Chaabi dans la province d'Al-Anbar, à 15 km de la frontière syrienne", a indiqué la force dans un communiqué. Deux combattants ont été tués et un troisième blessé. Deux véhicules ont pris feu.

L'un des deux morts, Abou Ali al-Dabi, "a combattu en Syrie et avait auparavant été détenu par les Américains", a indiqué à l'AFP une source des Kataëb Hezbollah, un des groupes armés du Hachd.

Le Hachd al-Chaabi a aidé les forces gouvernementales irakiennes à vaincre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) en 2017.

L'alliance est opposée à la présence des forces américaines, déployées en Irak dans le cadre de la coalition internationale sous commandement américain qui a soutenu l'Irak dans sa lutte contre l'EI.

Le Pentagone a nié toute implication dans les explosions survenues en juillet dans des bases du Hachd al-Chaabi.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

Les Iraniens sont-ils allés trop loin ?

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants