X

Dernières Infos

L'émir du Koweït est "en bonne santé", selon l'agence officielle



AFP
18/08/2019

L'émir du Koweït cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah est "désormais en bonne santé", a indiqué dimanche soir l'agence officielle Kuna, peu après que le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif, en visite au Koweït, eut annoncé lui souhaiter un "prompt rétablissement".

"Je prie pour un prompt rétablissement de l'émir", âgé de 90 ans, a déclaré sur Twitter le chef de la diplomatie iranienne alors qu'aucune information n'avait été donnée auparavant sur l'état de santé de cheikh Sabah.

L'agence officielle Kuna a ensuite rapporté que l'émir "s'était remis et était désormais en bonne santé", citant un communiqué du palais, sans donner de précisions sur une quelconque maladie.

La dernière apparition publique de l'émir remonte à dimanche dernier lorsqu'il a participé à la prière marquant l'Adha, la grande fête musulmane. Il semblait en forme.

Cheikh Sabah a succédé à son frère, le défunt cheikh Jaber al-Ahmad Al-Sabah, en janvier 2006.

La visite de M. Zarif à Koweït a porté sur les relations bilatérales et la situation dans la région, selon le tweet de M. Zarif. "Bonnes discussions avec le prince héritier et le ministre des Affaires étrangères", a-t-il ajouté.

L'Iran, chiite, a des relations normales avec le Koweït mais n'entretient plus de relations avec son grand rival sunnite, qu'est l'Arabie saoudite. 

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Élie FAYAD

L’État sourd-muet

Décryptage de Scarlett HADDAD

Trois grands dossiers au menu des rencontres du chef de l’État

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants