X

Dernières Infos

Bangladesh: 10.000 personnes sans toit après un incendie dans un bidonville

AFP
18/08/2019

Au moins 10.000 personnes ont perdu leur toit dans un immense incendie qui a touché un bidonville de Dacca, où des milliers d'habitations ont été détruites, ont annoncé dimanche les autorités.

L'incendie a éclaté dans le quartier de Mirpur vendredi soir et dévasté 2.000 maisons, a précisé à l'AFP Ershad Hossain, porte-parole des services de pompiers.

"Je n'ai rien pu sauver. Je ne sais pas ce que je vais devenir, a déclaré en pleurs à l'AFP Abdul Hamid, qui tenait une petite échoppe vendant du thé dans le bidonville.

Les pompiers sont finalement parvenus à prendre le contrôle de l'incendie qui n'a fait aucun mort, selon les autorités. On dénombre quelques blessés légers.

Le bidonville est peuplé de beaucoup d'employés de l'industrie du textile. Nombre de ses habitants étaient absents car partis célébrer en famille la fête musulmane de l'Adha. "Autrement, le bilan aurait été plus grave", a estimé Golam Rabbani, haut responsable de la police locale.

Environ 10.000 personnes privées de toit se sont réfugiées où ils le pouvaient, notamment dans des écoles fermées du fait des vacances scolaires, selon M. Hossain. Les incendies sont relativement fréquents dans les bidonvilles bangladais, en raison de l'absence de régulation dans les constructions.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Élie FAYAD

L’État sourd-muet

Décryptage de Scarlett HADDAD

Trois grands dossiers au menu des rencontres du chef de l’État

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants