Rechercher
Rechercher

Liban - Communautés

Les évêques maronites appellent à dépolitiser l’affaire de Qabr Chmoun

Le Conseil des évêques maronites réunis hier à Dimane. Photo ANI

Le Conseil des évêques maronites, présidé par le patriarche maronite Mgr Béchara Raï, a appelé hier le gouvernement à se réunir rapidement en vue de plancher sur des questions pressantes, comme le dossier de Qabr Chmoun ainsi que la relance de l’économie.

« Nous exhortons le Conseil des ministres à se réunir à nouveau après un mois et demi de paralysie et à traiter l’affaire de Qabr Chmoun avec l’autorité judiciaire compétente, à l’écart de toute politisation », a réclamé le Conseil des évêques maronites dans un communiqué publié après sa réunion mensuelle tenue à la résidence d’été des patriarches maronites, à Dimane, souhaitant que « le conflit se traduise rapidement par une entente et des actions sur le terrain participatives et concrètes pour renforcer le caractère exemplaire de la Montagne au plan national ».

Les évêques maronites ont en outre demandé au gouvernement de « passer outre aux différends politiques entre ses membres et activer l’économie productive à travers la transparence et le dynamisme de l’État, via diverses mesures sécuritaires, administratives et financières ».

Les participants à la réunion ont par ailleurs stigmatisé la contestation par les réfugiés palestiniens de l’application par le ministre du Travail Camille Abousleiman de la loi sur le travail illégal de la main-d’œuvre étrangère. « Nous sommes profondément surpris par la campagne que mènent contre l’État les réfugiés palestiniens qui rejettent l’application par le ministère du Travail de la loi visant à réglementer la situation des travailleurs palestiniens et étrangers au Liban, de manière à préserver les droits des Libanais et des non-Libanais, conformément aux lois en vigueur et en particulier à préserver la souveraineté du Liban. Nous appelons les Palestiniens à la rectification de leurs revendications en les orientant vers les droits fondamentaux des réfugiés, en particulier le droit au retour », souligne le communiqué des évêques maronites.


Le Conseil des évêques maronites, présidé par le patriarche maronite Mgr Béchara Raï, a appelé hier le gouvernement à se réunir rapidement en vue de plancher sur des questions pressantes, comme le dossier de Qabr Chmoun ainsi que la relance de l’économie. « Nous exhortons le Conseil des ministres à se réunir à nouveau après un mois et demi de paralysie et à traiter...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut