Rechercher
Rechercher

Économie - Automobile

Nissan se résout à une drastique réduction d’effectifs pour survivre

Le constructeur japonais Nissan, un temps force de l’alliance qui l’unit au français Renault, est en plein marasme : il s’apprête à annoncer aujourd’hui des mesures drastiques pour redresser ses comptes, les médias japonais évoquant plus de 10 000 suppressions de postes.

Son patron, Hiroto Saikawa, avait prévenu au printemps : les réformes seront douloureuses, et le groupe n’a pas d’autre choix, acculé selon lui par la stratégie d’expansion à marche forcée menée par Carlos Ghosn, sauveur aujourd’hui vilipendé.

Après une dégringolade de ses profits l’an dernier, Nissan devrait faire état d’un nouveau plongeon de son bénéfice opérationnel au premier trimestre de l’exercice en cours (avril-juin), bien en deçà des estimations des analystes. Le recul de 90 %, initialement rapporté par le quotidien économique Nikkei, est « globalement exact », a indiqué le groupe dans un bref communiqué.



Le constructeur japonais Nissan, un temps force de l’alliance qui l’unit au français Renault, est en plein marasme : il s’apprête à annoncer aujourd’hui des mesures drastiques pour redresser ses comptes, les médias japonais évoquant plus de 10 000 suppressions de postes. Son patron, Hiroto Saikawa, avait prévenu au printemps : les réformes seront douloureuses, et le...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut