Dernières Infos

Un mort lors de violences à la frontière du Tadjikistan et du Kirghizstan

AFP
23/07/2019

Des violences à la frontière disputée entre le Tadjikistan et le Kirghizistan ont fait un mort, ont annoncé les autorités tadjikes à à quelques jours d'une rencontre entre les présidents de ces deux pays d'Asie centrale.

Des tensions ont éclaté dans l'enclave tadjike de Voroukh, entourée par le territoire kirghiz, ont indiqué tard lundi soir les gardes-frontières tadjiks dans un communiqué.

Selon cette source, des habitants tadjiks de la zone ont hissé leur drapeau auquel des Kirghiz ont répondu en sortant leur propre étendard, entraînant une dispute lors de laquelle un Tadjik de 52 ans a été tué par balle et plusieurs autres personnes blessées. "Les Kirghiz ont lancé des pierres, mais aussi utilisé des armes à feu", ajoute le communiqué publié par l'agence de presse publique du Tadjikistan.

Les autorités kirghizes n'ont pas évoqué de décès mais affirmé que cinq personnes avaient été blessées et qu'une route cruciale avait été fermée après un "différend verbal" autour des drapeaux.

Des négociations entre le président kirghiz Sooronbaï Jeenbekov et son homologue tadjik Emomali Rakhmon doivent alors lieu dans une ville tadjike près de la frontière kirghize avant la fin de la semaine, selon des médias locaux.

Depuis la fin de l'URSS, les accrochages entre ces deux ex-républiques soviétiques sont fréquents, de larges portions de frontière n'étant pas démarquées sur fond de tensions ethniques liées à l'accès à la terre et à l'eau.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Impression de Fifi ABOU DIB

Cartables

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants