X

Dernières Infos

Une star russe de hockey appelle Poutine à quitter le pouvoir

AFP
19/07/2019

La star russe de hockey sur glace Artemi Panarin a durement critiqué vendredi Vladimir Poutine, l'appelant à quitter le pouvoir alors que les spéculations vont bon train sur l'avenir du président russe à la fin de son mandat en 2024.

Lors d'une longue interview, la vedette de la NHL, la ligue de hockey américaine, a dénoncé l'absence d'Etat de droit en Russie, le non respect des libertés fondamentales et la "propagande" télévisée qui place les Russes "contre le monde entier".

"L'erreur de notre société est que nous le considérons comme un surhomme. Tout le monde pense que personne n'est meilleur que Vladimir Vladimirovitch. C'est juste n'importe quoi", a lancé Artemi Panarin, 27 ans, interrogé par le site Sport.ru. "Je pense qu'il n'arrive plus à différencier le bien et le mal", a poursuivi le joueur. "C'est fini, Vladimir Vladimirovitch, vous devez raccrocher vos crampons".

Artemi Panarin a signé en juillet un contrat de sept ans à 81,5 millions de dollars avec les New York Rangers, devenant l'un des Russes les mieux payés de l'histoire de la NHL.

Le mandat actuel de Vladimir Poutine, au pouvoir en Russie depuis près de 20 ans, se termine en 2024 et les spéculations vont bon train sur son avenir. La Constitution russe l'empêche de se représenter et il n'a évoqué pour le moment aucun successeur potentiel.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pas de changement dans l’approche libanaise du tracé des frontières avec Israël, selon Aïn el-Tiné

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants