Moyen Orient et Monde

Achat de missiles russes : Trump conciliant avec Ankara

Armement
OLJ
18/07/2019

Le président américain Donald Trump s’est montré conciliant avec la Turquie mardi, se gardant de parler de possibles sanctions contre Ankara malgré les premières livraisons de missiles S-400 russes, que les États-Unis jugent incompatibles avec les dispositifs de l’OTAN. Évoquant pour la première fois ce dossier très sensible quatre jours après la réception vendredi par la Turquie des premiers éléments de ces missiles russes, M. Trump s’est gardé de critiquer l’attitude d’Ankara. « J’ai de bonnes relations avec le président (Recep Tayyip) Erdogan, a lancé M. Trump. Honnêtement, c’est une situation très complexe. » Washington craint que les missiles russes ne soient capables de percer les secrets technologiques du nouvel avion furtif F-35. Le président américain a rappelé que la livraison des premiers éléments de S-400 interdisait désormais à Ankara d’acquérir les 100 F-35 qu’il souhaite acheter, conformément à l’ultimatum lancé début juin par le Pentagone.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants