Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Wahhab : La Montagne a besoin de projets de développement, pas de guerres

L'ancien ministre druze Wi'am Wahhab reçu mercredi par le chef de la diplomatie Gebran Bassil. Photo Dalati et Nohra

L'ancien ministre druze Wi'am Wahhab a affirmé mercredi que la région de la Montagne avait "besoin de projets de développement, pas de guerres", trois jours après les tirs sur le convoi du ministre d'Etat pour les Affaires des réfugiés, Saleh Gharib (membre du Parti démocratique libanais de Talal Arslane, allié politique de M. Wahhab), qui ont fait deux tués parmi ses gardes du corps.

"Personne, ni nous-mêmes ni le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, ne veut déterrer les rancœurs de la guerre. La guerre est finie et les gens se sont réconciliés", a affirmé M. Wahhab, après une réunion avec le chef de la diplomatie. Il a souligné que la région de la Montagne a "besoin de développement, pas de guerres", précisant que c'est à cela que "toutes les parties" vont s'atteler. "Le Courant patriotique libre (dirigé par Gebran Bassil, ndlr) viendra dans la Montagne pour protéger le vivre-ensemble entre les druzes et les chrétiens", a-t-il souligné. 

"Ce qui s'est passé est un véritable crime, qui ne peut pas rester impuni", a ajouté M. Wahhab, qui a appelé à ce que tous les responsables des incidents soient remis aux autorités et jugés. 

Les incidents de la Montagne ont fait deux morts, Samer Abou Faraj et Rami Salmane, gardes du corps de Saleh Gharib, et trois blessés. Ils sont survenus au moment où le chef du Courant patriotique libre et chef de la diplomatie, Gebran Bassil, effectuait une tournée dans la région. Celle-ci intervenait après des semaines de tensions nourries entre M. Bassil et ses alliés druzes d'une part, et le Parti socialiste progressiste du leader druze Walid Joumblatt de l'autre. La colère des joumblattistes s’est manifestée par des blocages de route à Kfarmatta et a culminé avec des tirs mortels contre le convoi du ministre Saleh Gharib, à Qabr Chmoun.



L'ancien ministre druze Wi'am Wahhab a affirmé mercredi que la région de la Montagne avait "besoin de projets de développement, pas de guerres", trois jours après les tirs sur le convoi du ministre d'Etat pour les Affaires des réfugiés, Saleh Gharib (membre du Parti démocratique libanais de Talal Arslane, allié politique de M. Wahhab), qui ont fait deux tués parmi ses gardes du...