X

Dernières Infos

Une île totalement libérée du temps? La Norvège remet les pendules à l'heure

AFP
26/06/2019

Après avoir défrayé la chronique avec une île supposément décidée à s'affranchir de la tyrannie du temps, la Norvège a remis les pendules à l'heure: la campagne était une opération de marketing organisée avec une précision de métronome mais vivement contestée.

Située au nord du cercle polaire, Sommarøy est baignée par le "soleil de minuit" à la belle saison. L'astre solaire ne s'y couche pas pendant 69 jours entre mai et juillet, de quoi bouleverser le rythme ronronnant du quotidien.

Les quelque 320 habitants ont --ou, plutôt, auraient-- donc lancé une campagne visant à faire de l'île la première zone "hors temps" au monde, libérée des contraintes imposées par le dieu Chronos, en tout cas en été.

Exit les montres, reléguées comme des cadenas d'amour sur la rambarde du pont conduisant à Sommarøy, ainsi que les horaires d'ouverture traditionnels à l'école ou au travail... "L'heure" serait à la flexibilité.

Insolite, l'initiative a émoustillé les médias du monde entier, y compris certains des plus sérieux et prestigieux. Problème: il s'agissait d'un coup marketing pour attirer les touristes dans le nord de la Norvège.

A l'origine de cette opération, l'organisme public de promotion de la Norvège, Innovasjon Norge, s'est excusé mercredi d'avoir leurré la presse.

"La publicité traditionnelle n'est plus aussi efficace et nous essayons par conséquent de nouvelles façons de promouvoir la Norvège", a-t-il expliqué.

A l'ère des infox, la méthode retenue a ulcéré bon nombre de commentateurs. "Qu'Innovasjon Norge, détenu par l'Etat, finance et produise de fausses informations est incroyable", a estimé Kristoffer Egeberg, éditeur du site de vérification de l'information www.faktisk.no. "Qu'ils le fassent avec fierté est tout bonnement effrayant".

L'AFP s'était elle aussi penchée sur cette histoire. Mais un détail lui avait mis la puce à l'oreille.

Contacté alors qu'il se rendait à une réunion, le porte-parole de la campagne "Let's stop time" (Arrêtons le temps), Kjell Ove Hveding, par ailleurs propriétaire d'un hôtel sur Sommarøy, avait demandé à ce qu'on le rappelle... à 12H15.

Temps pis!

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

Apprendre à vivre sans les Américains

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants