X

Liban

Le chef de l’Église maronite tance « les propos blessants qui sapent la confiance mutuelle »

Communautés

Le patriarche Raï a renouvelé la consécration du Liban au Cœur immaculé de Marie.

OLJ
10/06/2019

Le patriarche maronite Béchara Raï a condamné hier sans appel « les discours politiques blessants qui exacerbent le fanatisme confessionnel, installent la tension, empêchent toute confiance mutuelle et entravent toute coopération ».

Dans une allusion claire aux déclarations controversées du chef du CPL Gebran Bassil, qu’il n’a pas cité, le patriarche, qui célébrait hier la messe de la Pentecôte en la basilique Notre-Dame du Liban à Harissa, a réclamé que « la caste politique ne se mêle pas de l’administration, de la justice, des tribunaux, des affaires de l’armée et des Forces de sécurité intérieure », toutes choses qui ont été dernièrement reprochées au chef du CPL.

Par ailleurs, le chef de l’Église maronite a demandé aux médias de mettre fin « à l’anarchie » qui caractérise le paysage médiatique et « à sa propension à bafouer les tabous, les sujets sacrés et les particularités et dignités personnelles, à faire chanter les personnes et à nuire à leur réputation, à faire pression sur la magistrature et à publier des rapports et procès-verbaux secrets, à bafouer la mémoire des défunts et à publier des photos embarrassantes ».

Le patriarche a rappelé, par la même occasion, que la Pentecôte est la date anniversaire des télévisions Télé-Lumière et Noursat. Il a surtout renouvelé la consécration du Liban et du Moyen-Orient au Cœur immaculé de Marie, une démarche remontant à 2013 et reprise tous les ans, sur recommandation du synode des évêques de 2010 sous le pontificat de Benoît XVI.

« Nous avons touché du doigt les fruits de cette consécration, a-t-il dit, puisque toutes les fois que le Liban parvient au bord de l’abîme sur les plans politique, sécuritaire ou financier, la main invisible de la Vierge le protège et empêche la chute fatale. »

Protection providentielle

Et le patriarche de s’étendre aussi sur certains développements au Moyen-Orient, qu’il a perçus comme bénéficiant de la providentielle protection maternelle de Marie, comme le fait que l’Irak n’a pas éclaté en trois États, que Mossoul et la plaine de Ninive ont finalement été arrachées aux griffes de Daech et que la Syrie a échappé au démembrement. Et d’encourager les peuples de la région à s’en remettre à la Vierge Marie pour faire échec « au marché du siècle qui va les disperser, détruire leur identité, changer leur histoire, les transformer en mendiants et les placer en position d’hostilité avec les pays hôtes ».

Samedi, en clôture de la retraite annuelle du synode maronite, Mgr Raï avait présidé avec tous les évêques maronites du monde réunis au Liban la cérémonie de fabrication et de consécration de l’huile sainte, le « myron ». La cérémonie, qui se situe normalement le jeudi saint, avait été décalée pour coïncider avec la présence au Liban pour le synode de tous les évêques maronites.

Signalons aussi que le patriarche a prié hier pour la santé de frère Nour, un laïc auquel on doit la fondation de Télé-Lumière, hospitalisé en ce moment avec de graves problèmes de santé.

Pour finir, notons qu’une messe de requiem a été célébrée hier à Dimane (Liban-Nord) pour le repos de l’âme du patriarche émérite Nasrallah Sfeir.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants