Léa Salamé

Léa Salamé, sacrée meilleure intervieweuse de France en 2015, est aujourd’hui la journaliste et animatrice de télévision et de radio leader en termes d'audience. Incontournable dans le paysage audiovisuel français, cette amoureuse absolue de ses racines libanaises est un exemple édifiant de trait d’union, de métissage harmonieux et réussi entre les deux rives de la Méditerranée.

Fille de l'ancien ministre libanais de la Culture, Ghassan Salamé, Léa Salamé et sa famille ont été contraintes de s'exiler lors de la guerre civile au Liban. Après une scolarité en France, cette éternelle curieuse ne s’est pas contentée d’une formation universitaire à Paris : elle s’est envolée pour une année à la New York University. C’était en 2001, et Léa Salamé a vécu les attentats du 11-Septembre en direct, ce qui l’a définitivement convaincue de se concentrer sur le journalisme. Trois ans plus tard, en 2004, elle apparaissait pour la première fois sur les écrans de télévision, sous la houlette de Jean-Pierre Elkabbach. C’était sur la chaîne Public Sénat...

Léa Salamé intègre ensuite France 24 et rejoint Antoine Comery dans l’émission « La Soirée » et « Une semaine aux Amériques », émission informative sur l’actualité américaine. Son succès continu et sa persévérance lui ont permis d’intégrer i>télé pour animer « Elysée 2012 » aux côtés de Marc Dumoret fin 2010, et de se lancer par la suite dans l’émission « 17-20 » qu’elle présente avec Marc Fauvelle.

France 2 a consacré ensuite un nouveau pan de la réussite de Léa Salamé, intronisée chroniqueuse, aux côtés de Laurent Ruquier, dans la fameuse émission « On n’est pas couché », d’août 2016 à juin 2016. C’est également sur France 2 qu’elle présente, depuis septembre 2016, L'Émission politique, ainsi que l’émission culturelle Stupéfiant !

Tout cela sans oublier, naturellement, sa présence quotidienne aux micros de France Inter depuis 2014, où elle interviewe des personnalités politiques et culturelles.

Enfin, en février 2019, la journaliste est devenue la nouvelle pensionnaire du musée Grévin.