X

Dernières Infos

Le Qatar invité par Riyad à des discussions sur les tensions régionales



AFP
27/05/2019

Le Qatar a annoncé dimanche qu'il avait reçu une invitation de l'Arabie saoudite à participer le 30 mai à des réunions d'urgence sur la montée des tensions régionales.

L'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, "a reçu un message écrit" invitant le gouvernement qatarien à participer à ces discussions, a indiqué le service de presse du gouvernement qatarien. L'invitation a été remise au ministre des Affaires étrangères du Qatar, Mohammed ben Abdelrahmane al-Thani, lors d'une rencontre avec le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe (CCG), Abdullatif al-Zayani, a indiqué le service de presse.

L'Arabie saoudite a demandé le 18 mai la convocation de sommets du CCG et de la Ligue arabe à la suite du sabotage, dans des circonstances non élucidées, de navires dans le Golfe et d'attaques de drones contre des stations de pompage dans le royaume. Riyad affirme que les attaques contre les stations de pompage ont été menées par des rebelles yéménites houthis sur instructions de l'Iran.

Les deux sommets extraordinaires auxquels Riyad a invité ses partenaires doivent se tenir le 30 mai à La Mecque pour "discuter de ces agressions et de leurs conséquences sur la région", a indiqué le 18 mai l'agence de presse officielle saoudienne SPA. Il s'agit "de se consulter et de se coordonner avec les dirigeants frères" à propos de "tous les sujets susceptibles de renforcer la sécurité et la stabilité dans la région", a ajouté SPA.

Les Etats-Unis ont annoncé début mai le déploiement dans le Golfe du porte-avions Abraham Lincoln ainsi que de bombardiers B-52, invoquant une "menace" de l'Iran.

Le ministre des Affaires étrangères du Qatar a dernièrement appelé à un "dialogue" entre l'Iran et les Etats-Unis visant à résoudre la crise entre ces deux pays.

On ignorait jusqu'à présent si une invitation à assister aux réunions d'urgence avait été envoyée au Qatar. Ce pays est soumis à un boycott économique et diplomatique mené par l'Arabie saoudite, qui l'accuse de soutenir l'Iran, son rival régional, ainsi que des mouvements islamistes. Doha rejette ces accusations.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants