X

Dernières Infos

Washington appelle les Palestiniens à participer à une conférence en juin à Manama

AFP
22/05/2019

Jason Greenblatt, conseiller de Donald Trump pour le Proche-Orient, a appelé mercredi les Palestiniens à participer à la conférence organisée à Manama les 25 et 26 juin sur les aspects économiques du futur plan de paix américain, lors d'une réunion du Conseil de sécurité.

Présent à cette session mensuelle sur les Palestiniens, sa deuxième visite à l'ONU en quinze jours, Jason Greenblatt a souligné que cette conférence "sera la première étape d'un processus" vers une solution politique au conflit israélo-palestinien. "Nous pouvons transformer les vies des Palestiniens", a-t-il promis. "Ce serait une erreur pour les Palestiniens de ne pas nous rejoindre" pour cette conférence, a aussi souligné le conseiller de Donald Trump. "Ils n'ont rien à perdre et beaucoup à gagner s'ils veulent nous rejoindre". "Mais bien sûr, il leur revient de décider", a-t-il précisé.

La Maison Blanche a annoncé dimanche la tenue de cette conférence sur les aspects économiques du plan, co-organisée avec Manama. Les Emirats arabes unis ont confirmé leur participation mais les Palestiniens ont indiqué n'avoir "été informés par aucune partie de la réunion annoncée à Bahreïn".

Les Palestiniens boycottent l'administration américaine depuis que le président Donald Trump a rompu avec des décennies de consensus en reconnaissant Jérusalem comme capitale d'Israël en décembre 2017. Ils considèrent la partie orientale de la ville comme la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

Jason Greenblatt a aussi demandé la fin de l'Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (Unrwa). En "prenant en charge une population croissante", elle n'est plus viable selon Washington, qui ne la finance plus depuis août 2018. "Le modèle de l'Unrwa ne répond plus aux besoins des Palestiniens", a martelé le conseiller américain.

La France a au contraire souligné la nécessité de conserver cette agence. A défaut de quoi, les camps de réfugiés seraient des "viviers de recrutement idéaux" pour les groupes jihadistes et extrémistes, a averti l'ambassadeur français François Delattre.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le commandant en chef de l’armée et l’agenda politique

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants