Dernières Infos

L'ambassadeur chinois blâme Washington pour l'échec d'un accord commercial

AFP
22/05/2019

L'ambassadeur de Chine aux Etats-Unis a accusé Washington d'avoir à maintes reprises "changé d'avis du jour au lendemain" et, ce faisant, d'avoir fait échouer des accords susceptibles de mettre fin à leur guerre commerciale.

Dans un entretien mardi à la chaîne de télévision américaine Fox News, Cui Tiankai a également tancé l'initiative "motivée politiquement" de la Maison Blanche d'interdire le transfert ou la vente de technologies américaines vers certaines entreprises considérées "à risque", visant le géant chinois des télécoms Huawei.

"Nous sommes très inquiets. De telles actions vont vraiment affecter la confiance des gens dans un fonctionnement normal du marché", a-t-il fait valoir.

Washington soupçonne depuis longtemps l'existence de liens entre Huawei et l'armée chinoise et ces actions contre ce groupe interviennent en plein litige commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

Un délai de 90 jours a ensuite été accordé par les Etats-Unis concernant cette interdiction de transfert et de vente.

Après six mois de négociations ayant permis des avancées mais pas d'accord dans le litige commercial, la tension est de nouveau montée d'un cran le 10 mai lorsque Washington a augmenté de 10% à 25% les tarifs douaniers sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises.

Au total, 250 milliards de dollars de produits chinois subissent des tarifs douaniers supplémentaires à leur entrée aux Etats-Unis. Et le président Donald Trump a ordonné le lancement de la procédure pour faire de même sur les quelque 300 milliards de dollars épargnés jusqu'à présent.

Comme précédemment, Pékin a répliqué à la hausse du 10 mai en annonçant trois jours plus tard l'accroissement des tarifs douaniers sur 60 milliards d'importations américaines à compter du 1er juin.

Cui Tiankai a affirmé que le gouvernement américain portait la responsabilité de l'échec des pourparlers.

"Si vous examinez le processus des négociations commerciales entre nous au cours de l'année écoulée en gros, il est assez clair que c'est la partie américaine qui a plus d'une fois changé d'avis du jour au lendemain et qui a brisé le projet d'accord qui avait déjà été trouvé", a relevé l'ambassadeur chinois.

"La Chine reste prête à poursuivre les discussions avec nos collègues américains pour parvenir à une conclusion. Notre porte reste toujours ouverte", a-t-il ajouté.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants