Dernières Infos

Palestiniens: Les Emirats arabes unis participeront à la Conférence de Bahreïn

AFP
22/05/2019

Le ministère des Affaires étrangères des Emirats arabes unis a salué l'organisation, les 25 et 26 juin à Bahreïn, d'une conférence pour évoquer le volet économique du plan de paix israélo-palestinien promis par Donald Trump, et annoncé sa participation.

"Les Emirats arabes unis soutiennent tous les efforts internationaux visant à soutenir le progrès économique (...) dans la région, ainsi que ceux visant à soulager les souffrances des peuples dans la région, notamment nos frères en Palestine", indique-t-il dans un communiqué publié mardi. "Les Emirats arabes unis soutiennent la création d'un Etat palestinien avec Jérusalem-Est pour capitale", souligne le ministère.

Pour sa part, Bahreïn a assuré mardi que la conférence n'avait "pas d'autre objectif" que d'aider les Palestiniens, après que ceux-ci eurent déclaré ne pas avoir été consultés.

La Maison Blanche a annoncé dimanche qu'elle co-organiserait avec Manama une conférence les 25 et 26 juin sur les aspects économiques du très attendu plan de paix américain.

"Nous n'avons été informés par aucune partie de la réunion annoncée à Bahreïn", a réagi lundi Saëb Erakat, secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP). "Nous n'avons mandaté aucune partie pour négocier en notre nom", a-t-il ajouté.

Les Palestiniens boycottent l'administration américaine depuis que le président Donald Trump a rompu avec des décennies de consensus en reconnaissant Jérusalem comme capitale d'Israël en décembre 2017. Ils considèrent la partie orientale de la ville comme la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

Cette conférence doit réunir des dirigeants de plusieurs gouvernements, de la société civile et du monde des affaires. Il s'agit d'une "opportunité charnière" pour "partager des idées, évoquer des stratégies et encourager le soutien à des investissements et initiatives économiques potentiels qui pourraient être rendus possibles par un accord de paix", a estimé dimanche la présidence américaine dans un communiqué commun avec Bahreïn.

Les Palestiniens y voient une contrepartie financière en échange de l'acceptation de l'occupation israélienne. "Les tentatives visant à promouvoir une normalisation économique de l'occupation israélienne de la Palestine seront rejetées", a prévenu M. Erakat.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Avant la visite de Bassil en Syrie, Sergueï Lavrov attendu à Beyrouth

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants