Liban

La municipalité de Zouk Mosbeh ordonne la fermeture des magasins employant des Syriens

La municipalité de Zouk Mosbeh, dans le Kesrouan, a ordonné mardi la fermeture de tous les magasins employant ou gérés par des ressortissants syriens, "conformément aux recommandations des ministères de l'Intérieur et du Travail qui fixent les emplois et les métiers que peuvent exercer les travailleurs syriens".

De nombreux responsables mettent en garde contre la pression exercée par les réfugiés et les travailleurs syriens sur le marché du travail libanais.

Plus d'un million de réfugiés syriens, fuyant la guerre dans leur pays, sont installés au Liban. Les autorités libanaises estiment qu'il s'agit d'un trop lourd fardeau à porter et appellent à leur retour en Syrie.


La municipalité de Zouk Mosbeh, dans le Kesrouan, a ordonné mardi la fermeture de tous les magasins employant ou gérés par des ressortissants syriens, "conformément aux recommandations des ministères de l'Intérieur et du Travail qui fixent les emplois et les métiers que peuvent exercer les travailleurs syriens".

De nombreux responsables mettent en garde contre la pression...