X

Dernières Infos

La France retire son artillerie anti-Etat islamique d'Irak



Reuters
03/05/2019

La France a annoncé vendredi le retrait "imminent" de ses canons d'artillerie Caesar engagés depuis près de trois ans en Irak dans le cadre de la lutte contre l'Etat islamique (EI), tout en assurant qu'elle resterait engagée aux côtés des autorités irakiennes.

"La fin du califat territorial marque le début d'une nouvelle phase de notre engagement, contre les cellules désormais clandestines de Daech (acronyme arabe de l'EI-NDLR)", indique la ministre des Armées Florence Parly dans un communiqué. "Notre dispositif militaire s'adapte à cette nouvelle phase. De ce fait, les canons d'artillerie Caesar engagés au Levant dans la lutte contre Daech depuis près de 3 ans, rentrent en France", ajoute-t-elle. "Les artilleurs de la Task Force Wagram ont officiellement terminé leur mission. Leur rapatriement en France est imminent." "Depuis le début des combats contre Daech, la France est engagée aux côtés de l'Irak et le restera : des avions français continueront à prendre part aux opérations de la coalition en soutien des forces irakiennes et des instructeurs français poursuivront la formation de soldats irakiens", poursuit la ministre, précisant que la France avait contribué depuis 2015 à la formation de 20.000 militaires irakiens. 

Cette annonce survient au deuxième jour de la visite du Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi à Paris à l'occasion de laquelle la France et l'Irak ont conclu une "feuille de route stratégique".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants