X

Liban

Et voici la première promotion donneuse de sang à Jamhour...

Social
03/05/2019

C’est dans le cadre de la fête du Collège Notre-Dame de Jamhour (CNDJ) qui aura lieu ce week-end, les 4 et 5 mai, que la promotion 2019 des élèves de terminale organisent, avec le soutien de l’association Donner sang compter (DSC) et l’un de ses membres seniors, par ailleurs accompagnateur pédagogique au CNDJ, Daniel Tinawi, une campagne de collecte anonyme d’unités de sang.

Cet événement, « une première mondiale au niveau scolaire », selon Yorgui Teyrouz, fondateur et président de DSC, « permettra à toute une promotion de célébrer la vie en organisant une campagne de don anonyme du sang de leurs camarades s’ils sont éligibles, de celui de leurs amis, des membres de leurs familles, de leurs enseignants et de toute personne désireuse de le faire dans l’anonymat et la gratuité la plus totale », explique l’éducateur qui a fait du don de sang une mission permanente et citoyenne depuis plus de 40 ans déjà. L’accès au collège durant ces deux jours est complètement libre et la visite est guidée par les organisateurs et les élèves de terminale qui seront prêts à accueillir les donneurs potentiels à partir de 13h. Pour les élèves de terminale représentés par leur déléguée et une volontaire au sein de DSC, Nicole Achou, « la promotion voulait laisser impérativement une trace de son passage au collège et faire une différence ». C’est ainsi qu’elle s’est finalement décidée à former la première promotion donneuse de sang au sein d’une école. « Cette campagne est donc un legs laissé à notre patrie à l’aube de notre majorité », affirme-t-elle.



(Lire aussi : « Donner sang compter », histoire d’une mission)


« Cette campagne qui rassemblera toute une communauté de parents, amis, anciens, élèves et éducateurs autour des collégiens âgés entre 16 et 18 ans, sera prise en charge par l’antenne de Jamhour de DSC (volontaires des classes de première et terminale) et ira alimenter les banques de sang de deux grands hôpitaux de Beyrouth, dont l’Hôtel-Dieu de France. Les jeunes présents sur le campus durant tout le week-end ne proposeront pas uniquement aux adultes de faire don de leur sang mais les sensibiliseront également via des flyers, des slogans et leur mascotte à cette action humanitaire et citoyenne », explique M. Tinawi, dont le dynamisme est hautement contagieux selon ses élèves. « À la veille de la fête des Martyrs célébrée le 6 mai, quoi de plus noble que d’offrir une quantité de son sang dans le sourire et avec la musique », conclut-il. C’est grâce à un effort collectif des cadres et des volontaires de DSC, des délégués en classe terminale au CNDJ ainsi que des volontaires en classe de première et sous la bénédiction des pères jésuites que ce projet a pu voir le jour et se concrétisera samedi et dimanche. En attendant « les donneurs et donneuses de vie », comme aime les appeler M. Tinawi, un dernier conseil aux jeunes et moins jeunes encore hésitants de la part du doyen des donneurs de sang avec 136 dons à son effectif : « Souriez absolument en offrant votre sang et ne soyez pas curieux, n’observez ni la seringue, ni le dispositif, ni le sac ou encore l’unité se remplir. Soyez donc le moins curieux possible pendant ces quelques minutes, la vue du sang n’a absolument rien de beau et j’en sais quelque chose, vu que je souffre moi-même de l’hématophobie. »


Pour mémoire
Dany Tinawi, 40 ans de don de sang au service des autres

Pour rendre plus fréquent le don de sang volontaire au Liban

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah de plus en plus convaincu d’un complot dirigé contre lui

Un peu plus de Médéa AZOURI

Frères et sœurs d’armes

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

Éditorial

Pour une révolution économique

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants