Liban

Geagea : L'équilibre des forces est en faveur du 14 Mars

Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea

Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a affirmé lundi que le clivage entre le 8 et le 14 Mars "sur les principes liés à la souveraineté et l'indépendance du Liban" existait toujours, et que "l'équilibre des forces est en faveur du 14 Mars".

"Il y a un clivage vertical entre le 8 et le 14 Mars, notamment sur les principes liés à la souveraineté et l'indépendance du Liban, bien qu'il ne se traduise pas sur le plan politique pour éviter la destruction du pays", a déclaré M. Geagea, estimant que "l'équilibre des forces est en faveur du 14 Mars" malgré "la présence de personnalités affiliées à la Syrie au Parlement et au gouvernement".

Le leader des FL relève toutefois des "points de rencontre" entre sa formation et le Hezbollah, notamment sur les dossiers socio-économiques relatifs à la vie quotidienne des Libanais, "un dossier auquel le parti chiite n'accordait pas d'intérêt par le passé".

"Les Forces libanaises ont une vision claire concernant la situation économique au Liban. Il est de notre devoir de prévenir un effondrement économique du pays", a-t-il affirmé.


Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a affirmé lundi que le clivage entre le 8 et le 14 Mars "sur les principes liés à la souveraineté et l'indépendance du Liban" existait toujours, et que "l'équilibre des forces est en faveur du 14 Mars".

"Il y a un clivage vertical entre le 8 et le 14 Mars, notamment sur les principes liés à la souveraineté et l'indépendance du...