X

Économie

Moody’s relève la note de l’Égypte, saluant les réformes de Sissi

Conjoncture
OLJ
19/04/2019

L’agence de notation financière Moody’s a relevé hier l’évaluation de la dette souveraine de l’Égypte, s’attendant à des effets positifs des réformes entreprises sous la présidence de Abdel Fattah al-Sissi au moment où un référendum doit permettre de le prolonger au pouvoir. L’agence a relevé la note égyptienne à B2 contre B3 auparavant. Cela marque une amélioration, même si l’évaluation reste en catégorie B : pour Moody’s, la dette égyptienne reste en catégorie spéculative et exposée à des risques élevés.

« Les réformes économiques et budgétaires en cours vont contribuer à une amélioration progressive mais régulière des indicateurs budgétaires égyptiens », explique l’agence, tablant sur une accélération de la croissance. Cette modification intervient au moment où les Égyptiens doivent se prononcer ce week-end par un référendum, dont l’issue positive ne fait guère de doute, sur une prolongation de l’actuel mandat du président Abdel Fattah al-Sissi. Cela ouvrirait à M. Sissi, accusé par ses opposants et des ONG de multiples violations des droits de l’homme, la perspective d’un troisième mandat, jusqu’en 2030.

Moody’s met notamment en avant la suppression annoncée des subventions étatiques sur la plupart des carburants. « De concert avec les autres réformes budgétaires entreprises ces dernières années, (...) cela va permettre au gouvernement de maintenir un excédent budgétaire » dans les années à venir, annonce l’agence, rappelant que le pays vient de sortir d’une longue période de déficits annuels.

Moody’s voit aussi favorablement la taille conséquente du secteur financier égyptien, qui réduit la dépendance du pays à la demande des investisseurs étrangers et donc aux fluctuations des taux d’intérêt sur ses obligations souveraines.

Source : AFP

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

SISSI UN REFORMATEUR POUR L,EGYPTE !

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre la crise économique et financière et l’implantation des Palestiniens...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants