Liban

Le Liban perd une place au classement mondial de RSF

Liberté de la presse 2019
OLJ
19/04/2019

Le pays du Cèdre classé 101e sur la liste des 180 États concernés par le rapport de Reporters sans frontières.

Dans son rapport sur l’état de la liberté de la presse en 2018 dans le monde, publié hier, Reporters sans frontières (RSF) place le Liban à la 101e place sur 180 pays. Épinglé par l’organisation internationale à cause des arrestations fréquentes de journalistes en ligne et de blogueurs, le Liban perd ainsi une place par rapport à son classement dans le rapport de RSF pour 2018.

Le document publié hier consacre un chapitre au Liban, sous le titre : « Des médias fortement politisés, une liberté d’expression attaquée. » Le texte commence par dresser un état des lieux : « S’il existe une réelle liberté de ton dans les médias libanais, ces derniers restent néanmoins extrêmement politisés et polarisés. Les journaux, radios et chaînes de télévision servent d’outils de communication à certains partis politiques ou hommes d’affaires », souligne le rapport qui rappelle que « le code pénal libanais considère la diffamation, la calomnie ainsi que la diffusion de fausses informations comme des infractions et a une définition très large de celles-ci ».

Il rappelle aussi qu’en 2017, « la justice avait inquiété un célèbre présentateur, Marcel Ghanem, pour avoir laissé ses invités critiquer les autorités libanaises dans son émission ». « Les journalistes sont le plus souvent condamnés à payer des amendes ou à de la prison par contumace – bien qu’ils soient toujours susceptibles d’être envoyés derrière les barreaux – et sont poursuivis devant les tribunaux des imprimés mais aussi par la justice militaire », déplore RSF, avant de souligner qu’en 2018, « blogueurs et journalistes en ligne ont été encore plus fréquemment convoqués par le Bureau de lutte contre les crimes cybernétiques, pour des publications sur les réseaux sociaux à la suite d’une plainte déposée par une partie privée, souvent des notables liés au gouvernement ».


À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants