Commémoration

Messe d’action de grâces à l’USJ pour le père Frans Van der Lugt s.j.

Le supérieur des jésuites, le P. Arturo Sosa, a tenu à être présent à la cérémonie. Site de l’USJ

L’Église au Liban a commémoré dimanche dernier le souvenir du père Frans Van der Lugt, assassiné le 7 avril 2014 à Homs (Syrie). Présidée par le père Arturo Sosa, supérieur général des jésuites, une messe d’action de grâces à sa mémoire a été célébrée en l’église Saint-Joseph des pères jésuites de Beyrouth. Né en 1938, ce jésuite néerlandais a été assassiné de deux balles dans la tête à l’intérieur du jardin de sa communauté, à Homs, en 2014. Âgé de 76 ans, il vivait en Syrie depuis 1966. Alors que la guerre y faisait rage, il avait tenu à rester dans son couvent de Boustan el-Diwan, situé dans la vieille ville de Homs, en signe de solidarité. Les circonstances de sa mort n’ont jamais été éclaircies. Différents groupes rebelles étaient retranchés dans le quartier où se trouvait son couvent.

Venu pour l’occasion au Liban, le père Arturo Sosa s’est rendu à Homs, sur les lieux du martyre du père Franz, où il a exprimé le désir que la cause de béatification du père Frans soit considérée : « Je serais heureux, si Dieu le veut, d’œuvrer pour que la cause du père Frans Van der Lugt soit ouverte afin qu’il puisse servir de modèle de don de soi et de sainteté pour ce pays, la Syrie, et pour toute l’Église. »


L’Église au Liban a commémoré dimanche dernier le souvenir du père Frans Van der Lugt, assassiné le 7 avril 2014 à Homs (Syrie). Présidée par le père Arturo Sosa, supérieur général des jésuites, une messe d’action de grâces à sa mémoire a été célébrée en l’église Saint-Joseph des pères jésuites de Beyrouth. Né en 1938, ce jésuite néerlandais a été assassiné...