X

Dernières Infos

Une nouvelle caravane de 1.500 migrants s'élance dans le sud du Mexique

AFP
24/03/2019

Environ 1.500 Centraméricains et Cubains se sont mis en marche samedi dans le sud du Mexique depuis le fleuve Suchiate, qui forme une frontière avec le Guatemala, dans l'espoir d'aller aux Etats-Unis.

Des hommes, des femmes et des enfants, originaires du Guatemala, du Salvador et du Honduras sont partis après avoir passé plusieurs nuits à Tapachula, ville mexicaine très proche de la frontière guatémaltèque.

Parmi eux, le Salvadorien Vicente Martinez a expliqué à l'AFP que la plupart de ces migrants avaient décidé de partir après le refus de l'Institut national mexicain des migrations (INM) de leur délivrer un document les autorisant à demeurer légalement au Mexique.

Devant l'afflux de caravanes de migrants l'année dernière, l'INM avait mis en place un "programme urgent" destiné à régulariser la situation de milliers d'étrangers au Mexique. Depuis le 28 janvier, l'organisme a suspendu ce programme, et annoncé que les migrants devaient dorénavant s'agresser aux ambassades mexicaines dans leurs pays.

Des centaines de Cubains, entrés illégalement au Mexique il y a un mois, se sont joints aux Centraméricains.

Le groupe compte suivre les traces des caravanes précédentes. Des policiers et une ambulance de la protection civile les accompagnent pendant leur trajet.

Des centaines de milliers de personnes entrent chaque année dans le sud du Mexique afin de le traverser et d'atteindre les Etats-Unis au nord.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Liban invité à Astana : une reconnaissance de la priorité du dossier des réfugiés syriens

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants