X

Dernières Infos

La Turquie dénonce les politiciens qui attisent la haine contre les musulmans

AFP
15/03/2019

Le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu a dénoncé vendredi à Bruxelles "les responsables politiques irresponsables qui attisent la haine contre les musulmans" dans une réaction à l'attaque contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande.
"Cette attaque n'a pas seulement été causée par ses auteurs directs, mais aussi par des politiciens irresponsables qui incitent à la haine contre les musulmans et propagent la xénophobie. Il y a des leçons que chacun doit tirer de cette attaque, notamment au sein de l'Union européenne, parmi les membres de l'UE", a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse avec la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini.
"Le discours haineux envers les musulmans ne doit pas être vu comme relevant de la liberté d'expression dans l'UE et des mesures devraient être prises pour contrer" un tel discours, a-t-il demandé.

"Dans différentes parties du monde, le discours haineux gagne du terrain", a commenté Mme Mogherini. "Nous avons le devoir commun de protéger et de promouvoir la diversité dans nos sociétés et de veiller à ce qu'aucun discours haineux ne soit toléré quelles qu'en soient les circonstances et quelle qu'en soit la cible", a-t-elle plaidé.

Quarante-neuf personnes ont été tuées pendant la prière du vendredi dans des attaques contre deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch, selon les autorités. Un tireur a été identifié comme un extrémiste de droite australien.
"Deux ressortissants turcs ont été blessés durant ces attaques", a annoncé le chef de la diplomatie turque.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants