X

Dernières Infos

Arrestation d'un haut dignitaire religieux palestinien de Jérusalem

AFP
24/02/2019

La police israélienne a annoncé dimanche l'arrestation du chef du conseil du Waqf à Jérusalem, l'organisme chargé de la gestion des biens musulmans à la suite de tensions autour de l'esplanade des Mosquées.

L'agence de presse officielle palestinienne Wafa a confirmé l'arrestation de ce responsable, Abdel Azim Salhab ainsi que de son adjoint Najih Bakirat. Le ministère jordanien des Affaires religieuses, dont dépend le Waqf de Jérusalem, a "fermement" condamné ces arrestations dans un communiqué à Amman.

Les forces de l'ordre israéliennes avaient arrêté vendredi 60 personnes pour éviter des troubles autour de la très sensible esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, théâtre d'incidents entre fidèles musulmans et policiers israéliens ces derniers jours.

Le porte-parole a présenté ces personnes comme des "Arabes", appellation qui peut faire référence à des Arabes israéliens ou à des Palestiniens.

Ces personnes sont soupçonnées par la police d'avoir cherché à inciter les fidèles à la violence après la grande prière musulmane du vendredi. Une partie d'entre elles ont été libérées, "mais se sont vu interdire de s'approcher du Mont du Temple" le nom donné à l'esplanade des Mosquées par les juifs qui considèrent ce site comme le plus sacré, a précisé à l'AFP le porte-parole de la police Miky Rosenfeld.

Les incidents de ces derniers jours semblent avoir été provoqués après la pose, par les autorités israéliennes et dans l'enceinte de l'esplanade, d'un cadenas sur une porte donnant accès à des bureaux.

Ces bureaux sont fermés sur ordre de la justice israélienne depuis 2003, affirme la police. Mais des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent qu'avant la pose du cadenas des dignitaires musulmans sont entrés dans les lieux pour prier.

Des heurts ont opposé les forces israéliennes aux Palestiniens qui cherchaient à arracher le cadenas.

L'esplanade des Mosquées qui abrite le troisième lieu saint de l'islam est un lieu sous haute tension. Point névralgique du conflit israélo-palestinien, elle a connu ces derniers jours des accrochages entre fidèles et policiers.

L'esplanade se trouve dans la Vieille Ville à Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville conquise par Israël en 1967 et depuis annexée. Israël considère tout Jérusalem, y compris sa partie orientale, comme sa capitale indivisible. Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

L'esplanade est un symbole religieux et national pour les Palestiniens. Les musulmans peuvent s'y rendre à tout moment. Les juifs peuvent y accéder à certaines heures mais pas y prier. Tous les accès à l'esplanade sont contrôlés par les forces israéliennes qui y pénètrent en cas de troubles.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Une semaine décisive pour le gouvernement

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants