X

Dernières Infos

Bassil accuse Yacoubian de diffamation et va avoir recours à la justice

Liban
OLJ
22/02/2019

Le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, a demandé vendredi à son avocat de prendre des mesures juridiques immédiates devant la justice face aux accusations de corruption dont il a fait l'objet la veille de la part de la député Paula Yacoubian au sujet de l'affaire des navires centrales turcs loués pour produire du courant électrique supplémentaire.

"En réponse aux mensonges proférés par Paula Yacoubian dans le cadre de l'émission télévisée Sar el Waket, sur la chaîne MTV hier soir, et dans le cadre de laquelle elle a lancé des accusations infondées à l'adresse de Gebran Bassil (...) en relatant des faits fabriqués au sujet du dossier des navires-centrales, le ministre a chargé son avocat de prendre les mesures juridiques immédiates devant la justice afin de dévoiler la vérité et mettre au jour les mensonges" de Paula Yacoubian, affirme un communiqué du chef du Courant patriotique libre.

La députée qui se qualifie comme la représentante de la société civile au Parlement, faisant face lors de l'émission au député du Courant patriotique libre Alain Aoun, a lancé une série d'accusations de corruption contre la classe politique.

Le recours aux barges de la société turque Karadeniz pour combler le déficit de production d’Électricité du Liban fait partie des pistes du plan Bassil pour l’électricité adopté en 2010 par le Conseil des ministres. La location a démarré en 2013, alors que M. Bassil, chef du CPL,  était en poste au ministère de l’Energie, où se sont succédé Arthur Nazarian (bloc du CPL) et César Abi Khalil (membre du CPL).

Les deux navires-centrales Orhan Bey et Fatmagül Sultan ont redémarré mercredi matin après la livraison du carburant nécessaire à leur fonctionnement, ce qui permettra à Electricité du Liban de diminuer le rationnement de la production de courant, plus sévère depuis fin janvier en raison du retard dans le processus du déblocage des fonds pour payer le carburant.

Lundi, EDL avait annoncé que le carburant payé avec l’avance du Trésor de 400 milliards de livres libanaises (265,3 millions de dollars) approuvée la semaine dernière avait commencé à être livré dimanche.

La location des navires-centrales est décriée par plusieurs formations politiques qui font état de corruption dans ce dossier.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué