X

Dernières Infos

France : un ex-député LaRem interpelle l'Assemblée sur le Yémen

Reuters
19/02/2019

L'ex-député La République en marche Sébastien Nadot a interpellé mardi ses collègues en brandissant dans l'hémicycle une banderole dénonçant l'action de la France au Yémen, ce qui a déclenché une sanction disciplinaire à son encontre.

"La France tue au Yémen", était-il écrit en rouge sur une banderole blanche brandie par l'élu de Haute-Garonne, non inscrit depuis son départ en décembre du parti majoritaire après un vote contre le Projet de loi de finances 2019.

Membre de la commission des Affaires étrangères quand il était député LaRem, Sébastien Nadot n'a eu de cesse de dénoncer la vente par la France d'armes à l'Arabie saoudite, impliquée dans le conflit au Yémen, où les civils paient un lourd tribut.

Interrogé par Reuters, Sébastien Nadot a dit avoir déposé plainte auprès de la Commission européenne afin que la Cour de justice de l'Union se penche sur le sujet.

"Puisque contrairement à toutes les démocraties le débat n'existe pas au Parlement et que le gouvernement est silencieux, voyons ce que dit le droit de l'UE", a dit le député, qui plaide pour que le Parlement français débatte de la question d'une "suspension des ventes d'armes à l'Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis tant que des crimes de guerre sont commis au Yémen".

Brandir une pancarte dans l'enceinte de l'Assemblée est interdit par le règlement de la chambre basse.

Le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a déclaré que le geste de Sébastien Nadot ferait l'objet d'un rappel à l'ordre avec inscription au procès verbal, ce qui devrait se traduire par une sanction financière à l'encontre du député.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Le califat est mort, vive le califat

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pompeo et les nuances entre le fond et la forme

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué