X

Dernières Infos

Palestiniens : l'Unrwa a besoin de 1,2 milliard de dollars

AFP
29/01/2019

L'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) a lancé mardi un appel pour maintenir son budget de 1,2 milliard de dollars en 2019 après le retrait l'an dernier des Etats-Unis, qui étaient son premier contributeur.

L'agence s'était retrouvée face à un trou de 446 millions de dollars après la décision du président Donald Trump de retirer son soutien.

"La campagne (de financement) l'an dernier a été couronnée de succès", a déclaré le chef de l'Unrwa Pierre Kraehenbuehl aux journalistes à Genève. "Nous avons réussi à combler le trou (...) de 446 millions de dollars (...) grâce à la mobilisation remarquable et généreuse des Etats membres et d'autres" contributeurs.

L'Union européenne, suivie de l'Allemagne et de l'Arabie saoudite, ont été les plus grands donateurs parmi les 40 gouvernements qui ont répondu positivement.

M. Kraehenbuehl a dit qu'il était venu à Genève pour demander aux Etats de renouveler "leurs contributions extrêmement généreuses" de l'an dernier et de permettre de maintenir une aide aux quelque 5,4 millions de Palestiniens qui ont été chassés de chez eux ou qui ont fui lors de la guerre de 1948, à la création d'Israël. Il a révélé qu'il avait déjà reçu des indications de plusieurs pays, dont la France, qu'ils avaient l'intention d'augmenter leur participation cette année.
Environ 750 millions de dollars serviront à assurer des services clés comme le fonctionnement de 711 écoles qui accueillent 535.000 enfants de 6 à 16 ans, a-t-il précisé.

L'Unrwa a été créée en 1950 pour aider les plus de 750.000 Palestiniens qui ont fui ou ont été expulsés lors de la guerre de 1948, ainsi que leurs descendants.

L'administration Trump dénonce la façon dont l'Unrwa opère et dont elle calcule le nombre de réfugiés palestiniens. Israël et les Etats-Unis s'opposent au fait que les Palestiniens puissent transmettre le statut de réfugié à leurs enfants, souhaitant réduire le nombre de personnes bénéficiant d'une aide de l'Unrwa, ce que les Palestiniens dénoncent comme une violation de leurs droits.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

L’odeur de l’argent

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants