Dernières Infos

Polémique sur le prix d'achat des médicaments : Tuéni demande "une enquête transparente"

Liban
OLJ
22/01/2019

Le ministre d'Etat sortant pour la Lutte contre la corruption, Nicolas Tuéni, a appelé mardi à l'ouverture d'une enquête "précise et transparente" concernant la polémique ayant éclaté au cours du week-end sur le prix d'achat des médicaments par le ministère libanais de la Santé, à des prix présumés beaucoup plus élevés que ceux obtenus par le ministère de la Défense.

"Le ministre Tuéni insiste sur l'importance de mener une enquête précise et transparente concernant l'achat par le ministère de la Santé de médicaments destinés à ses bénéficiaires, à des prix dépassant ceux du marché, afin de démontrer l'existence éventuelle de gaspillage des fonds publics", souligne le ministère d'Etat dans un communiqué. 

Lundi, le ministre de la Justice, Salim Jreissati, avait intenté un recours auprès du procureur général près la Cour de cassation, Samir Hammoud, à l’encontre du ministère de la Santé, concernant cette affaire. Dans sa note adressée au procureur, M. Jreissati se référait à une lettre qu’a adressée le ministre de la Défense, Yaacoub Sarraf, au Conseil des ministres, dans laquelle M. Sarraf affirme que son ministère achète des médicaments destinés aux soins médicaux des militaires 32 % moins cher que ceux obtenus par le ministère de la Santé. 

Le ministre sortant de la Santé, Ghassan Hasbani, avait réagi plus tard dans la journée, et indiqué que les chiffres publiés par M. Jreissati étaient faux, reprochant à son collègue de la Santé de confondre "le prix net d’un médicament et celui proposé au public" . 

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Quand la lutte contre la corruption fait des dégâts collatéraux...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.