X

Dernières Infos

Liban-Sud : l'armée israélienne reprend ses travaux à la frontière

Liban
OLJ
22/01/2019

L'armée israélienne a repris mardi ses travaux de renforcement de son côté de la frontière avec le Liban, à plusieurs endroits le long de la ligne bleue, poursuivant notamment l'installation de son mur de hauts blocs de ciment face à la localité libanaise de Adaïssé, dans le caza de Marjeyoun, selon l'agence nationale d'information (ANI, officielle). 

En face de Kfar Kila, les forces israéliennes installent, depuis le début de la matinée, des barbelés au-dessus de la portion du mur de béton déjà construite, tandis que face au parc de Ouazzani, des pelleteuses israéliennes œuvrent à surélever des monticules de terre derrière la ligne de démarcation entre les deux pays. 

Réagissant à cette agitation du côté israélien, des patrouilles de l'armée libanaise et de la Force intérimaire de l'ONU au Liban (Finul) se sont déployées du côté libanais. 

Hormis quelques incidents, la frontière est relativement calme depuis une guerre en 2006 entre Israël et le Hezbollah, qui avait fait 1.200 morts côté libanais et 160 côté israélien.

L'Etat hébreu construit actuellement un mur à la frontière qui doit principalement servir à éviter d'éventuelles tentatives d'infiltration sur son territoire du Hezbollah. Ce mur devrait être érigé le long des 130 kilomètres de frontière, selon les plans israéliens. L'armée israélienne avait également lancé en décembre une opération baptisée "Bouclier du Nord" pour détruire des tunnels transfrontaliers qui auraient été creusés par le Hezbollah. Début janvier, elle avait annoncé avoir découvert un sixième et dernier tunnel creusé par le Hezbollah dans le but, selon elle, de mener des infiltrations sur son sol, annonçant la fin prochaine de l'opération "Bouclier du Nord".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué