Dernières Infos

Les Houthis profitent d'un trafic de carburant chargé dans des ports iraniens, selon l'ONU

Yémen
AFP
19/01/2019
Les rebelles houthis tirent des revenus d'un trafic de carburant chargé dans des ports iraniens et qui contourne les inspections internationales grâce à de faux documents, selon un rapport d'experts de l'ONU portant sur 2018.

Ces conclusions relancent les interrogations sur le soutien de l'Iran chiite aux rebelles combattant le gouvernement yéménite appuyé de son côté par une coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite sunnite.

Depuis le début du conflit au Yémen, qui a engendré la pire crise humanitaire actuelle selon les Nations unies, Téhéran a toujours démenti soutenir militairement les Houthis, ne reconnaissant qu'un appui politique.

Dans leur rapport distribué cette semaine aux quinze membres du Conseil de sécurité et auquel a eu accès l'AFP, les experts de l'ONU indiquent "avoir identifié un petit nombre d'entreprises, à la fois au Yémen et ailleurs", opérant dans le domaine du carburant. Ce carburant "a bénéficié à des individus" visés par des sanctions de l'ONU. "Les revenus de sa vente ont contribué à financer l'effort de guerre des Houthis", affirme le rapport. "Le carburant a été chargé dans des ports en Iran sous couvert de faux papiers" pour éviter des inspections de l'ONU.

Les forces gouvernementales et de la coalition arabe ont fait "des progrès significatifs" sur le terrain contre les Houthis mais "l'objectif de restaurer l'autorité du gouvernement sur l'ensemble du Yémen est loin d'être atteint", soulignent aussi les experts de l'ONU.

Dans leur examen des évènements en 2018, ils confirment par ailleurs la responsabilité de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite dans le bombardement d'un bus scolaire le 9 août qui avait fait 43 morts et 63 blessés, dont une majorité d'enfants.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La visite du ministre des AE turc à Beyrouth, un timing sensible

Un peu plus de Médéa AZOURI

Les ami(e)s de mes ami(e)s

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants