X

Dernières Infos

Anniversaire de l'accord de Meerab : Bassil souligne son attachement à la réconciliation avec les FL

Liban
OLJ
18/01/2019

Le ministre libanais sortant des Affaires étrangères et chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, a affirmé vendredi son attachement à l'accord de Meerab, signé il y a trois ans jour pour jour et qui avait scellé la réconciliation entre sa formation et les Forces libanaises de Samir Geagea , alors que des tensions sont apparues il y a plusieurs mois entre le CPL et les FL.

"En politique, beaucoup de choses changent, mais la réconciliation (...) que nous avons effectuée avec les FL est au-dessus de tous les accords. Un hommage à tous les martyrs à qui nous disons : +il n'y aura pas de retour sur la réconciliation, mais plutôt un retour à l'esprit de notre accord...+ La compétition démocratique est une nécessité qu doit nous renforcer, non nous affaiblir", a écrit M. Bassil sur son compte Twitter.


Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, s'est pour sa part contenté de publier une photo de lui en compagnie du président de la République, Michel Aoun, qui dirigeait à l'époque le CPL, ainsi que d'Ibrahim Kanaan et Melhem Riachi, membres respectifs du CPL et des FL et artisans de cette réconciliation. "Une réconciliation historique pour l'avenir", peut-on lire sur la photo.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Pourquoi je (ne) quitte (pas) « L’Orient-Le Jour »

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pas de plan général pour déstabiliser le Liban

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants