X

Dernières Infos

Foucher : La formation du gouvernement libanais est un impératif pour l'avenir

Liban
OLJ
18/01/2019

L'ambassadeur de France au Liban, Bruno Foucher, a une nouvelle fois appelé à la formation d'un gouvernement qui se fait attendre depuis mai dernier, soulignant que la mise sur pied du cabinet de Saad Hariri est un "impératif pour l'avenir".

"L'année 2018 a été une année particulièrement exceptionnelle, avec la tenue des trois conférences organisées avec l'initiative de la France, avec les élections parlementaires. Bien sûr, on aurait préféré que l'année se termine par la constitution d'un gouvernement, un gouvernement dont nous avons impérativement besoin pour continuer à construire le partenariat que nous avons avec le Liban. C'est impératif pour l'avenir je crois, pour que nous puissions consolider nos relations avec ce pays (...)", a dit M. Foucher, dans des vœux adressés aux Libanais à l'occasion de la nouvelle année.



Saad Hariri a été désigné fin mai pour former le prochain cabinet. La mise sur pied du gouvernement, qui semblait imminente à la veille des fêtes de fin d'année, paraît totalement bloquée et reportée sine die. Le processus continue de buter sur le fameux obstacle sunnite, né de l’insistance des six députés hostiles au Courant du Futur – et bénéficiant de l'appui décisif du Hezbollah – à prendre part au cabinet. Dans ce contexte, le Hezbollah fait porter la responsabilité du blocage de la formation du cabinet au Premier ministre désigné Saad Hariri. Ce dernier accuse pour sa part le parti chiite d'entraver cette formation.

Bruno Foucher avait fait savoir que les fonds promis par la communauté internationale au Liban seraient compromis si un gouvernement n'est pas formé à Beyrouth.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.