Dernières Infos

Washington appelle à la formation d'un nouveau gouvernement au Venezuela

AFP
12/01/2019

 Les Etats-Unis ont relevé samedi d'un cran leurs critiques à l'encontre du président vénézuélien fraîchement réélu Nicolas Maduro, appelant explicitement à la formation d'un nouveau gouvernement.

"Le peuple du Venezuela mérite de vivre librement dans une société démocratique gouvernée par un Etat de droit", a indiqué dans un communiqué un porte-parole de la diplomatie américaine, Robert Palladino. "Il est temps d'entamer une transition paisible vers un nouveau gouvernement", a-t-il ajouté. "Nous soutenons l'appel de l'Assemblée nationale à tous les Vénézuéliens à oeuvrer ensemble, pacifiquement, à restaurer un gouvernement constitutionnel et à bâtir un avenir meilleur".

De son côté, le ministre américain des Affaires étrangères Mike Pompeo a souligné depuis Abou Dhabi, où il était en visite, que les évènements au Venezuela étaient "incroyablement importants". "Le régime Maduro est illégitime", a-t-il indiqué aux journalistes qui l'accompagnent dans sa tournée. "Les Etats-Unis continuent de faire ce qu'ils font depuis maintenant deux ans: oeuvrer avec diligence au rétablissement d'une réelle démocratie dans ce pays".

Jeudi, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton, avait indiqué que les Etats-Unis ne reconnaîtraient pas la légitimité de M. Maduro. "Nous continuerons d'augmenter la pression sur ce régime corrompu, de soutenir l'Assemblée nationale démocratique et d'appeler à la liberté et à la démocratie au Venezuela", avait-il tweeté.

Les Etats-Unis considèrent le Parlement du Venezuela comme "le seul organe légitime du pouvoir, dûment élu par le peuple vénézuélien", a indiqué M. Bolton.

Au cours d'une session extraordinaire sur la situation dans le pays sud-américain, l'Organisation des Etats américains (OEA) a déclaré "illégitime" le gouvernement de M. Maduro et appelé à de nouvelles élections présidentielles, "avec toutes les garanties nécessaires pour un procédé libre, juste, transparent et légitime".

Nicolas Maduro, réélu le 20 mai lors d'un scrutin boycotté par l'opposition, a entamé jeudi un deuxième mandat de six ans.

Le Parlement vénézuélien, seule institution contrôlée par l'opposition, a appelé vendredi à une mobilisation le 23 janvier en faveur d'un "gouvernement de transition".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Liban invité à Astana : une reconnaissance de la priorité du dossier des réfugiés syriens

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants