Dernières Infos

Canada: trois morts et 23 blessés dans un accident d'autobus à Ottawa

AFP
12/01/2019

Un autobus à deux étages de la ville d'Ottawa a percuté vendredi le toit d'un abribus, tuant trois personnes et en blessant 23 autres, dont plusieurs "grièvement", a annoncé le maire de la capitale du Canada, Jim Watson.
Au moins 11 personnes étaient hospitalisées dans un état critique, a indiqué pour sa part un porte-parole des secouristes.
Des images diffusées par les télévisions canadiennes montraient qu'une grande partie du niveau supérieur de l'autobus avait été arrachée sous la violence du choc, tandis que des secouristes utilisaient des échelles pour évacuer les blessés acheminés par de nombreuses ambulances vers les hôpitaux locaux, dans un froid glacial.

La police a indiqué que l'accident s'était produit à l'heure de pointe de fin d'après-midi à 20H50 GMT. La police tentait en soirée d'établir les causes de l'accident, mais un témoin cité par le quotidien Ottawa Citizen a évoqué un possible dérapage de l'autobus sur une plaque de glace avant qu'il ne percute l'abribus.
Le chauffeur de l'autobus a été arrêté et devait être interrogé, a souligné pour sa part à la presse le chef de police d'Ottawa, Charles Bordeleau, sans donner plus de détails.
Deux des trois victimes étaient à bord de l'autobus, l'autre sur le quai de la station Westboro, a précisé M. Bordeleau.
Cet accident en rappelle un autre qui s'était produit en septembre 2013 à Ottawa, lorsqu'un bus à double niveau était entré en collision avec un train à un passage à niveau, faisant six morts et 34 blessés.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants