Dernières Infos

Syrie: Washington a commencé à retirer du matériel, mais pas des troupes, affirme le Pentagone

AFP
11/01/2019

Les Etats-Unis ont commencé à retirer du matériel de Syrie mais pas encore des troupes, a indiqué vendredi un responsable du ministère américain de la Défense, tentant de clarifier des informations de la coalition internationale.

"Nous ne retirons pas de troupes à ce stade", a indiqué ce responsable ayant requis l'anonymat, alors que la coalition antijihadiste dirigée par les Etats-Unis a annoncé vendredi avoir "commencé le processus de retrait organisé de Syrie".

Interrogé sur le départ jeudi soir de quelque 150 soldats américains de la base militaire de Rmeilan, dans la province de Hassaké (est), signalé par le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, le responsable du Pentagone a indiqué qu'il s'agissait de simples mouvements de troupes.

"Les troupes rentrent en Syrie et en sortent" régulièrement, a-t-il indiqué. "Aucun soldat n'a encore été retiré" du pays mais du matériel "non essentiel", oui, a-t-il ajouté. "Nous avons profité d'un mouvement de troupes normal, pour ajouter du fret qui a quitté la Syrie", a précisé un autre responsable militaire sous couvert d'anonymat.

Le 19 décembre, le président américain Donald Trump a annoncé le retrait des 2.000 soldats américains en affirmant que l'EI avait été vaincu, même si le groupe continue de contrôler une zone réduite dans l'est de ce pays.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le travail des Palestiniens, un dossier délicat et un timing sensible

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants