X

Dernières Infos

France : une ancienne ministre de la Culture soupçonnée de prise illégale d'intérêts

AFP
19/12/2018

L'ancienne ministre française de la Culture Fleur Pellerin est soupçonnée de "prise illégale d'intérêts" pour ses liens avec un géant du web sud-coréen qui fut l'un de ses interlocuteurs quand elle était au gouvernement, selon un rapport publié mercredi.

Dans ce rapport publié dans le Journal officiel, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) estime que Mme Pellerin a "méconnu [ses] réserves en prenant pour client une entreprise privée avec laquelle elle avait conclu un contrat ou formulé un avis sur un contrat" dans le cadre de ses fonctions gouvernementales.

La Haute autorité a transmis le dossier au procureur de la République de Paris, qui doit décider d'ouvrir ou non une enquête judiciaire.

Fleur Pellerin a été ministre de la Culture d'août 2014 à février 2016, pendant le mandat du président socialiste François Hollande.

A la tête de la société d'investissements qu'elle a créée, Korelya Consulting, elle gérait depuis septembre 2016 un fonds "intégralement doté par la société Naver Corp", un poids lourd du web sud-coréen, rappelle d'abord la Haute autorité.

Or la HATVP s'est aperçu que Fleur Pellerin avait déjà tissé des liens avec ce groupe pendant la période où elle était au gouvernement.

Selon des médias, sa société Korelya Consulting a levé ensuite un total de 200 millions d'euros en 2016-2017 auprès du groupe sud-coréen, qui gère le premier moteur de recherche local.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants