Rechercher
Rechercher

Liban - Inondations à Ramlet el-BaÏda

Inondations à Ramlet el-BaÏda : Remise en liberté de trois ingénieurs interpellés jeudi

Au lendemain de leur arrestation pour leur rôle présumé dans l’inondation qui a frappé le quartier de Ramlet el-Baïda, à Beyrouth, le mois dernier, trois ingénieurs ayant travaillé sur le projet controversé du Lancaster Eden Bay, complexe hôtelier bâti à même le sable, ont été relâchés hier, sur décision de la chambre d’accusation de Beyrouth.

Les trois ingénieurs avaient été arrêtés jeudi sur décision d’un juge d’instruction, dans le cadre de l’enquête sur l’obstruction d’une bouche d’égout majeure avec du béton brut, vraisemblablement pour arrêter le flux d’eaux usées vers le projet controversé du Lancaster Eden Bay.

L’enquête avait été ouverte sur ordre du procureur général près la Cour de cassation, Samir Hammoud, après des accusations lancées par le mohafez de Beyrouth, Ziad Chbib, contre la municipalité de Ghobeyri (dans la banlieue sud), les promoteurs du complexe hôtelier et le Conseil du développement et de la reconstruction (CDR), tous accusés d’avoir scellé les canalisations. Dans le cadre de cette enquête, la police judiciaire avait interrogé la semaine dernière plusieurs personnes, notamment des responsables de l’Office des eaux de Beyrouth et du Mont-Liban, et du Lancaster Eden Bay.


Au lendemain de leur arrestation pour leur rôle présumé dans l’inondation qui a frappé le quartier de Ramlet el-Baïda, à Beyrouth, le mois dernier, trois ingénieurs ayant travaillé sur le projet controversé du Lancaster Eden Bay, complexe hôtelier bâti à même le sable, ont été relâchés hier, sur décision de la chambre d’accusation de Beyrouth. Les trois ingénieurs avaient...

commentaires (2)

SI ON S,ATTENDAIT A QUELQUE CONDAMNATION CE SERAIT IGNORER NOS JUSTICES... AU TOUR DU BRISE-LAME OU JETEE POUR FUTUR PORT DE PLAISANCE ! ET LA CORRUPTION CONTINUE A TOUTES LES ECHELLES DANS LE PAYS...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

10 h 07, le 09 décembre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • SI ON S,ATTENDAIT A QUELQUE CONDAMNATION CE SERAIT IGNORER NOS JUSTICES... AU TOUR DU BRISE-LAME OU JETEE POUR FUTUR PORT DE PLAISANCE ! ET LA CORRUPTION CONTINUE A TOUTES LES ECHELLES DANS LE PAYS...

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    10 h 07, le 09 décembre 2018

  • Ya ayb el choum! l'ordre des ingénieurs doit avoir honte d'eux s'ils ont vraiment contribué à ce projet.

    Wlek Sanferlou

    02 h 45, le 09 décembre 2018

Retour en haut