X

Dernières Infos

Poutine et MBS affichent leur bonne entente au début du G20

AFP
30/11/2018

Poignée de main enthousiaste, grands sourires, bavardage : Vladimir Poutine et Mohammad ben Salmane, objets de toutes les réprobations internationales, ont affiché leur bonne entente vendredi à l'ouverture du sommet du G20.

Peu avant de prendre place autour de la table avec les autres chefs d'Etat et de gouvernement réunis pour deux jours à Buenos Aires, le président russe et le prince héritier saoudien se sont salués avec enthousiasme, avec un geste à mi-chemin entre la poignée de main et le "tope-là" de deux sportifs ou adolescents. Ils ont ensuite continué à bavarder en échangeant de grands sourires, avant de s'asseoir, selon les images diffusées par les organisateurs.

Le plan de table a placé côté à côte ces deux protagonistes-clé d'un sommet sous très haute tension.

Vladimir Poutine s'est attiré une vague de protestations après que la Russie a déclenché une escalade avec l'Ukraine autour de la mer Noire.
"MBS", lui, a vu son aura de prince réformateur ternie par le scandale autour de l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi. Il est aussi critiqué pour son rôle dans l'interminable et sanglant conflit yéménite.

Le Russe et le Saoudien ont pourtant un intérêt stratégique majeur en commun : le pétrole. Le cours de l'or noir, en chute libre, est suspendu depuis des semaines à un éventuel accord des deux puissances pétrolières sur une baisse de production.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Larijani dans une discussion informelle : Les Américains ont commis une erreur stratégique en tuant Soleimani

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants