Dernières Infos

Iran: un avocat des droits de l'Homme libéré après sept ans de prison

AFP
21/11/2018

Un célèbre avocat des droits de l'Homme en Iran, Abdolfattah Soltani, a été libéré mercredi après plus de sept ans d'emprisonnement, selon l'agence officielle iranienne Irna. "Les autorités ont accepté hier de mettre mon client en liberté conditionnelle, et il a été libéré aujourd'hui", écrit Irna en citant l'avocat de M. Soltani, Saïd Deghan.

L'information n'a pas pu être confirmée mercredi soir auprès de Me Deghan lui-même ou de la famille de M. Soltani. Emprisonné depuis septembre 2011, M. Soltani purgeait une peine de 10 ans de prison, écrit Irna. La loi iranienne autorise la libération conditionnelle des détenus ayant purgé plus de la moitié de leur peine. Citant Me Deghan, Irna indique que la précédente demande de libération anticipée de M. Soltani avait été refusée le 8 juillet.

Emprisonné également à deux reprises entre 2005 et 2009, Abdolfattah Soltani est l'un des cofondateurs du Cercle des défenseurs des droits de l'Homme (CDDH, aujourd'hui interdit), aux côtés de l'avocate Shirin Ebadi, lauréate du prix Nobel de la Paix 2003.

Selon l'organisation de défense des droits de l'Homme Amnesty International, il avait été accusé par le tribunal révolutionnaire de Téhéran d'"organisation d'un groupe d'opposition illégal", de participation à des "rassemblements en vue de porter atteinte à la sécurité nationale" et de "propagande" contre le système politique de la République islamique.

En août, il avait bénéficié d'une permission de sortie pour assister aux funérailles de sa fille de 30 ans, morte d'une crise cardiaque.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué