X

Dernières Infos

Assassinat de Pierre Gemayel : Samy Gemayel remercie Hariri pour son message

Liban
OLJ
21/11/2018

Le président du parti Kataëb, Samy Gemayel, a remercié mercredi le Premier ministre libanais désigné, Saad Hariri, pour son message de soutien à l'occasion de la 12e commémoration de l'assassinat de Pierre Gemayel, qui était le frère du chef des Kataëb.


"Merci monsieur le Premier ministre pour votre message en ce jour douloureux. Que la mémoire de nos martyrs soit la motivation derrière notre résistance et notre révolution interne, ainsi que notre confiance dans notre capacité à changer les choses pour un avenir meilleur pour nos enfants", a écrit M. Gemayel sur son compte Twitter.


"En cette journée de commémoration de l'assassinat du martyr Pierre Gemayel, nous nous souvenons d'un ami fidèle et militant honorable pour la liberté du Liban, sa démocratie et son indépendance. Paix à l'âme de Pierre et celle de tous nos martyrs", avait écrit M. Hariri un peu plus tôt sur son compte Twitter.

La veille de la fête de l’Indépendance, le 21 novembre 2006, Pierre Gemayel, jeune député de 34 ans, devenu ministre de l’Industrie en juillet de la même année, et son garde du corps, ont été assassinés par balles par des inconnus, alors qu'ils circulaient en voiture à Jdeideh, dans la banlieue nord-est de Beyrouth. Un meurtre qui est intervenu dans le cadre d'une série d'assassinats de personnalités hostiles au régime syrien.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Une semaine décisive pour le gouvernement

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants