Dernières Infos

Affaire Khashoggi : Geagea exprime son soutien à l'Arabie saoudite

Le chef des Forces

Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a exprimé une nouvelle fois son soutien à l'Arabie saoudite dans le cadre de l'affaire du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, tué le 2 octobre dans le consulat d'Arabie à Istanbul, rapporte vendredi l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

"Le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi et la manière dont cela a été exécuté est un acte monstrueux inacceptable à tous les niveaux. Mais nous refusons que ce crime soit instrumentalisé afin de s'en prendre à l'Arabie saoudite", a dit M. Geagea

"Nous condamnons une telle instrumentalisation qui vise à saper le rôle que joue l'Arabie saoudite notamment depuis ces dernières années. Car sans le soutien de l'Arabie à de nombreux pays arabes et à de nombreuses causes arabes, le Moyen-Orient ne serait pas le même", a-t-il affirmé.

Le procureur général saoudien a requis jeudi la peine de mort contre les cinq accusés pour leur rôle dans le meurtre de Jamal Khashoggi. Il a également affirmé que le journaliste avait été "drogué, tué et démembré" au consulat saoudien, dédouanant totalement dédouané le prince héritier Mohammad ben Salmane, dit MBS.



Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a exprimé une nouvelle fois son soutien à l'Arabie saoudite dans le cadre de l'affaire du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, tué le 2 octobre dans le consulat d'Arabie à Istanbul, rapporte vendredi l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

"Le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi et la manière dont cela...