Dernières Infos

Un Palestinien tué par des tirs israéliens à la frontière, annonce le ministère de la Santé à Gaza

AFP
14/11/2018

Un Palestinien a été tué mercredi dans le nord de la bande de Gaza par des tirs israéliens à la frontière, a annoncé le ministère de la Santé de l'enclave. Nawaf al-Aatar, 20 ans, a été tué alors qu'il pêchait les pieds dans l'eau près de la frontière, ont indiqué des sources de sécurité palestiniennes. Interrogée par l'AFP, l'armée israélienne ne s'est pas prononcée sur les faits dans un premier temps.

Mardi soir, les groupes palestiniens de Gaza et Israël ont indirectement conclu un cessez-le-feu, mettant fin à leur plus grave confrontation depuis la dernière guerre de 2014.
Une incursion israélienne dans l'enclave palestinienne qui a mal tourné dimanche s'est soldée par la mort de sept Palestiniens et un Israélien.
Le Hamas a attaqué un bus lundi soir en réponse à l'opération israélienne, blessant grièvement un soldat et marquant le début d'une escalade avec le tir de centaines de roquettes et d'obus de mortier sur Israël et des dizaines de frappes israéliennes contre des positions dans la bande de Gaza. Sept Palestiniens sont morts sous les bombardements israéliens et un Palestinien a été tué par une roquette côté Israélien.

Selon un décompte de l'AFP, au moins 235 Palestiniens sont morts sous des tirs israéliens depuis le début le 30 mars d'une mobilisation le long de la frontière israélienne contre le blocus israélien imposé depuis plus de dix ans à l'enclave palestinienne. Deux soldats israéliens ont été tués. Un Palestinien a été tué en Israël par une roquette palestinienne.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants