X

Dernières Infos

Substance cancérigène dans des bocaux de navets : le ministère de la Santé renvoie la balle à celui de l'Economie

Liban
OLJ
09/11/2018

Le ministère libanais de la Santé a renvoyé vendredi la balle à celui de l'Economie après que l'Association des consommateurs ait annoncé qu'un colorant cancérigène, la Rhodamine B, avait été trouvé dans des bocaux de navets marinés.

"Nous avons procédé à des analyses sur 10 échantillons de navets prélevés à 10 lieux différents, et les résultats sont catastrophiques. De la Rhodamine B a été retrouvée en grande quantité. Il s'agit d'un empoisonnement à grande échelle des Libanais", avait indiqué l'Association lors d'une conférence de presse dans la journée, soulignant qu'elle avait prévenu les ministères de la Santé et de l'Industrie et que rien n'avait été fait.

Le ministère de la Santé a publié un communiqué sur ce sujet. "La Rhodamine B ne fait pas partie des substances autorisées par le ministère de la Santé, et celui de l'Industrie a par le passé interdit l'utilisation de cette substance", indique le ministère, soulignant que cette substance avait été introduite illégalement sur le territoire libanais. "La surveillance des producteurs de ce type de substance est de la responsabilité de la Direction de la protection des consommateurs, affiliée au ministère de l'Economie", poursuit ce texte.

Le ministère de la Santé est dirigé par Ghassan Hasbani, membre des Forces libanaises, et celui de l'Economie, par Raëd Khoury, très proche du Courant patriotique libre. Les eux partis chrétiens sont à couteaux tirés depuis plusieurs mois.




À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué