Dernières Infos

La coalition US dit avoir frappé une mosquée servant de QG à l'EI en Syrie

Reuters
21/10/2018

La coalition sous commandement américain a annoncé dimanche avoir tué des militants de l'organisation Etat islamique (EI) dans une frappe aérienne menée jeudi contre une mosquée dans l'est de la Syrie. D'après l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), des frappes aériennes menées jeudi et vendredi dans le village d'Al-Sousa et ses environs ont fait 41 morts, dont dix enfants.

Nombre de ces victimes appartenaient à des familles de combattants de l'EI, précise l'OSDH, qui ajoute qu'une vingtaine de jihadistes ont aussi été tués. Le ministère syrien des Affaires étrangères a accusé samedi la coalition d'avoir "commis un crime" et a fait état d'au moins 62 civils tués à Al-Sousa et dans une localité voisine de la province de Deir ez-Zor dernier fief tenue par l'EI le long de l'Euphrate. Dans un communiqué, la coalition dit avoir détruit une mosquée transformée, dit-elle, en quartier général par des combattants de l'EI.

Le communiqué ajoute que douze jihadistes ont été tués dans la frappe aérienne, qui a également permis de neutraliser le centre de commandement établi dans cette mosquée d'Al Sousa. "Le détournement de cette mosquée par Daech est un exemple supplémentaire de violations de la loi de la guerre et faisait de cette mosquée un objectif militaire légitime", a dit le colonel Sean Ryan, porte-parole de la coalition.

Dans un communiqué transmis à Reuters, il ajoute que la coalition avait contrôlé le site pour déterminer à quel moment il ne s'y trouverait que des combattants et indique que des investigations sont en cours pour vérifier "toutes les allégations crédibles de victimes civiles.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué