X

Dernières Infos

Idleb : les rebelles entament leur retrait d'une zone tampon

Reuters
06/10/2018

Deux responsables rebelles syriens pro-turcs ont déclaré à Reuters que des organisations insurgées avaient entrepris samedi de retirer leurs armes lourdes d'une zone démilitarisée qui a fait l'objet d'un accord entre la Turquie et la Russie dans le nord-ouest de la Syrie pour éviter une offensive du régime de Damas. "Le processus de retrait des armes lourdes a débuté ce matin et se poursuivra pendant un certain nombre de jours", a indiqué le commandant d'un groupe rebelle.

Le Front national de libération, appuyé par la Turquie, retirera son armement lourd, comme les lance-roquettes et des véhicules d'artillerie, à 20 km de la ligne de front entre insurgés et forces gouvernementales, dans la province d'Idleb, tenue par les rebelles et peuplée de trois millions d'habitants. "Les armes légères et moyennes, ainsi que les mitrailleuses lourdes d'un calibre allant jusqu'à 57 mm, resteront sur place", a dit ce responsable.

En vertu de l'accord conclu en septembre entre la Turquie et la Russie, alliée au régime syrien, les rebelles "radicaux" devront eux aussi se retirer d'ici la mi-octobre de la zone démilitarisée. Le principal groupe jihadiste présent dans la région d'Idleb, Tahrir al-Cham, n'a pas dit pour le moment s'il se conformerait à l'accord.

Les Nations unies ont en garde contre une catastrophe humanitaire dans la province d'Idleb en cas d'offensive du régime de Bachar el-Assad.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

L’ennemi n° 1 (des Libanais)

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants