Moyen Orient et Monde

Moscou et Ankara d’accord sur les frontières de la « zone démilitarisée » d’Idleb

OLJ
22/09/2018

La Russie et la Turquie se sont mises d’accord sur les frontières de la « zone démilitarisée » de 15 à 20 km de large, que leurs présidents veulent mettre en place à Idleb pour éviter un assaut sur le dernier bastion rebelle de Syrie, a annoncé hier le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. Réunis lundi à Sotchi, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont surmonté leurs divisions concernant le sort de cette région menacée d’une offensive du régime et annoncé la création d’ici au 15 octobre d’une telle zone sous contrôle russo-turc. « À peine hier, avant-hier, la Russie et la Turquie se sont mises d’accord sur le tracé de la frontière de la zone démilitarisée », a déclaré M. Lavrov au cours d’une conférence de presse lors d’une visite à Sarajevo, assurant que « le processus d’application des accords de Sotchi est dans une phase très active ».

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Liban invité à Astana : une reconnaissance de la priorité du dossier des réfugiés syriens

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants