Dernières Infos

Un ancien camarade de lycée contredit l'accusatrice de Kavanaugh

Reuters
19/09/2018

Un camarade de classe de Brett Kavanaugh dément avoir été présent à la fête au cours de laquelle le candidat du président Donald Trump à la Cour suprême aurait agressé sexuellement une jeune fille de son lycée il y a trente-six ans, rapporte mercredi CNN.
Dans une lettre à Charles Grassley, président de la commission de la justice du Sénat, et à la dirigeante démocrate Dianne Feinstein, Patrick J. Smyth contredit ainsi les déclarations de Christine Blasey Ford, l'accusatrice de Brett Kavanaugh. Il affirme en outre n'avoir jamais constaté de "comportement déplacé" de la part de Kavanaugh, alors élève de la Georgetown Preparatory School, ajoute CNN qui s'est procuré une copie de la lettre.

"Je publie cette déclaration aujourd'hui pour dire clairement à tous ceux que cela concerne que je n'ai aucune connaissance de la fête en question et que je n'ai pas non plus connaissance de la conduite déplacée qu'elle (Christine Blasey Ford) allègue contre Brett Kavanaugh", assure Patrick J. Smith. La commission des affaires judiciaires du Sénat, qui supervise le processus de nomination à la Cour suprême, tiendra lundi une audience publique pour examiner l'affaire. La Maison blanche a déclaré que Brett Kavanaugh était prêt à témoigner.

Christine Blasey Ford, 51 ans, aujourd'hui professeur d'université en Californie, a demandé au FBI d'enquêter sur ses allégations avant son audition au Sénat. Elle accuse Brett Kavanaugh de l'avoir jetée sur un lit et d'avoir tenté de la dévêtir en 1982, en présence d'un autre camarade. Brett Kavanaugh a qualifié ces accusations de "complètement fausses".

Un ami de Kavanaugh, Mark Judge, qui selon l'accusatrice était également présent lors des faits allégués, a fait savoir par son avocat à Charles Grassley qu'il ne voulait pas s'exprimer publiquement.

Mark Judge affirme lui aussi n'avoir aucun souvenir de la fête dont parle Christine Blasey Ford et ajoute n'avoir jamais vu Kavanaugh se comporter comme l'affirme son accusatrice.

Les démocrates s'inquiètent de voir Kavanaugh, magistrat catholique conservateur âgé de 53 ans, devenir l'un des neuf juges à vie de la Cour suprême. Ils redoutent que son arrivée à la Cour suprême, dont quatre des huit juges actuels sont déjà de sensibilité conservatrice, fasse pencher l'institution encore plus vers la droite, avec de possibles conséquences sur le droit à l'avortement notamment.

Un sondage Reuters/Ipsos diffusé mercredi montre qu'un nombre croissant de personnes interrogées s'oppose à l'arrivée de Brett Kavanaugh à la Cour suprême. Ils sont 36% à rejeter le choix de Donald Trump, six points de plus que dans la précédente livraison de ce sondage, il y a un mois. Trente et un pour cent disent à l'inverse approuver la candidature de Kavanaugh - une proportion quasi inchangée sur un mois. Ce sondage a été réalisé en ligne entre les 11 et 17 septembre auprès de 2.196 adultes.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué